AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 tout sur la FIV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sophie
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5230
Age : 36
Localisation : nantes
Emploi/loisirs : assistante maternelle
Date d'inscription : 10/01/2008

MessageSujet: tout sur la FIV   Sam 12 Jan - 21:24

Tout savoir sur la fécondation in vitro

La fécondation in vitro permet chaque année à 12 000 bébés de voir le
jour en France, alors que leurs parents n'auraient jamais eu cette
chance autrement. C'est donc une formidable réussite. Pour autant, il
ne s'agit pas d'un traitement de routine et une forte motivation est
essentielle.
Pour qui la FIV ?


Quand recourir aux FIV ?
La
première fécondation in vitro (FIV) couronnée de succès et ayant donné
naissance à un bébé (Amandine) en France il y a 25 ans, a été mise au
point pour pallier un problème de trompes malades. On proposait alors
une FIV lorsqu'un antécédent infectieux, chirurgical ou encore une
séquelle de grossesse extra-utérine rendait impossible la rencontre de
l'ovocyte et du spermatozoïde dans les trompes. L'objectif était
d'organiser cette rencontre dans un milieu de culture propice, en
laboratoire, le ou les embryons ainsi obtenus étant ensuite réimplantés
dans l'utérus. Depuis, les indications de la FIV se sont élargies à
l'endométriose, une affection caractérisée par la présence anormale de
muqueuse utérine au niveau des ovaires, aux infertilités inexpliquées
lorsque les autres techniques (stimulation ovarienne, insémination
artificielle) ont échoué, ainsi qu'aux stérilités d'origine masculine.

Quand recourir aux FIV avec ICSI ?
Lorsque
le sperme du conjoint est vraiment défaillant, l'équipe médicale peut
être amenée à proposer une FIV avec micro-injection de spermatozoïde
(ICSI). Cette technique est également appelée “FIV assistée” car le
spermatozoïde est directement injecté dans l'ovocyte. Elle est utilisée
dans environ une FIV sur deux, notamment en cas de mauvaise qualité du
sperme. Et lorsqu'il n'y a carrément pas de spermatozoïdes dans le
sperme, il est même possible d'aller en prélever dans les testicules !
Ces techniques médicales ont ainsi considérablement changé le pronostic
des stérilités masculines …

L'erreur à ne plus faire
Les
chances de concevoir naturellement un enfant diminuent avec l'âge. Or
certains couples qui vivent ensemble depuis l'âge de 25 ou 30 ans se
retrouvent finalement dans un centre de procréation médicale assistée
pour des troubles de la fertilité après 38 ans parce qu'ils s'étaient
fixés d'autres objectifs auparavant, comme voyager, sortir ou profiter
de la vie ! Une FIV n'ayant rien d'un traitement anodin, chaque couple
doit y réfléchir à deux fois avant de retarder le moment d'avoir un
enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nouvelleaventure.over-blog.com/
 
tout sur la FIV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait
» Je change tout le temps d'avis...
» Mon blog pas du tout Dukan ... plutot chiffons...
» vend à tout petits prix vêtements fille 6,8,et 10 en super état
» Les bonnes adresses du net pour tout savoir sur les couches lavables!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
maman et bébé en complicité :: nos mamans :: en attente de bébé-
Sauter vers: